Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

DÉVELOPPEMENT
La CFDT décolle chez Mayet !

Actualité
Publié(e) le :
11/10/2018

L’entreprise Mayet fait partie du groupe Texen. Son site situé à Pierre-de-Bresse (71) compte 230 salariés. Cette entreprise de la Plasturgie fabrique des produits pour la cosmétique de luxe. Fabian Titeux, 37 ans, y est régleur. Il a rejoint la section CFDT dès sa création en 2015 grâce à Marie-Hélène Villebière. Il est délégué syndical CFDT. Aux dernières élections, la CFDT est passée de 60 à 83% de voix. C’est à cette occasion que Mag FCE l’a rencontré.

MAG FCE : Fabian, comment expliquer la belle progression de la CFDT chez Mayet ? 
Fabian Titeux : Nous avons bien négocié ces dernières années sur les qualifications, les primes, et les salaires. De plus, constatant que l’affichage ne suffisait pas, nous avons mis en place des tournées d’atelier, ce qui a permis de gagner la confiance des salariés. Et puis, l’actualité au niveau du groupe était inquiétante, il fallait défendre nos acquis sachant que les résultats de l’entreprise étaient en augmentation.

MAG FCE : Une campagne électorale, ça se prépare, non ?
Fabian : La direction a anticipé les élections pour passer au CSE tous les sites du groupe à la fois. Avant, 6 élus cumulaient les sièges DP et CE. Avec le CSE, il fallait trouver des personnes différentes pour les 10 sièges de titulaires. Donc, je devais recruter 10 candidats a minima. Je suis alors allé démarcher tous les salariés dans les bureaux, les ateliers, les équipes de suppléance, et l’équipe de nuit, parler des élections, leur proposer d’être candidat, et d’adhérer pour pouvoir se présenter. Ça n’a pas été facile, mais je me suis accroché, et ça a payé.

MAG FCE : Gagner les élections, qu’est-ce que ça change pour la section ? 
Fabian : Je suis très satisfait, car j’ai trouvé des gens motivés. Le Sycebo nous a fait une formation, et ça a rassuré les nouveaux élus sur le syndicat. Maintenant, l’idée est de répartir les tâches au sein de l’équipe et de mettre en place des réunions de section mensuelles pour préparer les réunions du CSE. Le nombre d’adhérents augmentant il faut leur proposer des « plus ». Les informer en priorité après les réunions avec la direction, les impliquer et leur montrer à quoi sert un syndicat. Avant la mise en place du CSE, j’avais invité aux réunions NAO notre seule adhérente non élue. Ça lui a donné envie de se présenter. Ça montre aussi aux salariés qu’on n’a pas toujours ce qu’on veut même si on fait le maximum.

MAG FCE : Quel serait maintenant le carnet de route de la CFDT Mayet ? 
Fabian : La prochaine étape est la mise en place d’un comité de groupe suite à la recomposition du groupe. Pour ma part, je souhaite que ce que la CFDT a obtenu sur le site serve de référence aux autres, et pourquoi pas négocier un accord de dialogue social.  Je sais que je peux compter sur mon syndicat pour m’accompagner dans ces missions. D’ailleurs, je suis en contact régulier avec Jacques Amiot, secrétaire général, et Sandrine Guignard, membre de l’exécutif. C’est elle qui suit également ma section.

MAG FCE : Militer, c’est une expérience humaine ?
Fabian : Militer m’a permis de former un groupe, comme une petite famille. Mon implication dans la CFDT me permet d’avancer et de rester accroché à mon travail. Si je n’avais pas eu le syndicat, le CE, et les liens avec le personnel, je ne sais pas si je serais resté dans l’entreprise. Les patrons pensent qu’on est dans le syndicat pour les embêter, alors que, c’est parfois une source de motivations supplémentaires. 

MAG FCE : A bon entendeur, salut ! 

De gauche droite Fabian Titeux, Latifa Perrot, Christelle Carrette, Nathalie Rabut, Margaux Xolin, Christiane Beltramelli, Carine Ravat, Marie-Hélène Villebière, Sylvie Galmard, Marc Picard

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19