Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Négociations CSE : c’est parti !

Actualité
Publié(e) le :
16/04/2018

Suite aux ordonnances Macron, les institutions représentatives du personnel vont profondément évoluer d’ici à fin 2019. Les DP, CE et CHSCT doivent être remplacés d’ici là par une instance unique, le comité social et économique. Dans la majorité des entreprises du champ fédéral, les élections ont été repoussées pour s’approprier les changements découlant des modifications législatives, et pour prendre le temps de construire un projet CFDT. Objectif : négocier la mise en place d’un accord de dialogue social incluant celle du CSE.

Dans quelques-unes, cependant, les premières négociations sont engagées depuis quelques semaines. C’est le cas chez Sanofi et SAG, Total et Hutchinson, GSK, Alliance Healthcare, ou encore OCP. Certaines équipes ont été accompagnées pour réaliser un diagnostic du dialogue social dans leur entreprise, comme ce fut le cas pour la liaison Sanofi qui a pu construire des revendications communes à toutes les entités. D’autres, comme Alliance Healthcare, ont été accompagnées par Idéforce pour une mise à niveau des nouveaux enjeux du CSE (définition du périmètre, fonctionnement, représentants de proximité…).

Plusieurs points majeurs ressortent de ces premières négociations. Tout d’abord le périmètre de mise en place du CSE revêt un enjeu majeur afin que les discussions se fassent « au bon niveau ». Ainsi, selon la configuration de l’entreprise, soit les revendications portent sur des CSE locaux, soit sur la mise en place de représentants de proximité, avec des prérogatives renforcées, notamment sur les questions de santé, de sécurité et de conditions de travail. Celles-ci font ainsi l’objet d’une attention toute particulière dans la négociation au sein de Total avec les enjeux sur les sites, en particulier ceux classés Seveso.

Enfin, la valorisation des parcours militants constitue un axe de travail primordial dans le cadre des accords à négocier. C’est dans ce sens que les équipes d’Hutchison ont de surcroît demandé l’ouverture d’une négociation à part entière pour accompagner des élus suite à leur retour à l’emploi. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19