Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

ENERGAY
ENSEMBLE LUTTONS  POUR LE RESPECT DE L’AUTRE ET L’EGALITE DES DROITS

Actualité
Publié(e) le :
01/06/2017

Suite à différents échanges entre la Fédération Chimie Energie CFDT et Energay, le MAG-FCE a décidé vous de présenter cette association.

Il y a une quinzaine d’années, l’homophobie était répandue au quotidien dans le milieu du travail, sans nécessairement qu’il y ait de sentiments homophobes. Les lesbiennes, gays, bi et trans étaient victimes de plaisanteries, blagues, propos stéréotypés de la part de collègues ou de managers.

Or, ces comportements, qualifiés de LGBTphobes, n’avaient pour seule conséquence que de porter atteinte à l’image et à la dignité des personnes ciblées comme homosexuelles, sans pour autant vouloir leur nuire.

C’est à partir de ce constat et des réalités vécues dans le milieu du travail que l’idée s’est construite de créer une association pour s’emparer pleinement du sujet, faire réagir et lever les tabous sur l’homosexualité.

L’association Energay s’adresse aux personnes homosexuelles fragilisées, exclues dans leur milieu de travail, en leur proposant un espace d’accueil, d’écoute, de réconfort afin qu’elles puissent se reconstruire, avec les aides psychologiques et juridiques appropriées.

Il est important pour l’association de rappeler que depuis 1981, l’homosexualité n’est plus classifiée parmi les maladies mentales, qu’en 1982 la dépénalisation de l’homosexualité devenait effective et qu’en 2013 la loi sur le mariage pour tous était adoptée par le Parlement.

Toutes ces avancées ne peuvent être ignorées au sein des Industries électriques et gazières. Le sens de nos initiatives auprès des salariés ne manquera pas de le rappeler.

L’association a pris toute sa place dans les IEG, en établissant des partenariats et des rencontres avec les organisations syndicales. L’engagement de la CFDT pour la lutte contre les discriminations des LGBT le confirme, quand elle soutient que « Se taire, c’est laisser exister une souffrance au travail. Ne rien faire, c’est exposer les LGBT au  ̏ plafond de roses   ̋, mais agir, c’est assurer l’égalité de toutes et de tous. »

Energay a d’ailleurs interpellé les directions sur les comportements des managers. Celles-ci ont proposé à leur intention des repères portant sur le respect des orientations sexuelles en entreprise. C’est en ce sens que l’association intervient aussi dans les unités, les directions et lors d’autres événements.

Parce que le monde de l’entreprise est une représentation à l’échelle réduite de la société dans laquelle nous vivons, toutes les personnalités y sont représentées. Le personnel gay ou lesbien, bi ou trans ne vit pas son homosexualité de la même manière. En effet, si certains assument pleinement leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, d’autres préfèrent la taire, ce qui ne les empêchent pas de vivre pleinement leur vie. D’autres encore ont plus de mal à s’épanouir sereinement au sein de l’entreprise, notamment par peur du regard de l’autre ou par crainte de voir leur vie professionnelle pâtir de leur orientation sexuelle.

C’est cette hétérogénéité qui fait la richesse même de l’association Energay. En effet, tout agent peut y trouver un environnement serein afin de briser l’isolement dans lequel il peut être plongé.

Epanouissement, respect de l’autre…, c’est de notre responsabilité de veiller au « vivre libre et égaux » sur le lieu de travail, dans les relations humaines, mais aussi lors des pratiques sportives, culturelles… dans les institutions de la CCAS.

Il appartient à chacun, et à chacune, de montrer que l’homosexualité n’est plus un tabou mais une représentation normale de nos différences, et ce sans culpabiliser et sans stigmatiser quiconque.

L’objectif à terme est de se recentrer sur le regard de l’autre, qui s’inscrit dans un échange naturel que l’on peut qualifier d’invisible.

Oui, les mentalités ont évolué positivement, mais nous sommes appelés à intervenir ensemble sur les lieux de travail encore et encore pour aider à dépasser les blocages idéologiques qui continuent à exister.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19