Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Rencontres à La Réunion et à Mayotte

Actualité
Publié(e) le :
01/02/2018

La FCE-CFDT organise un travail important avec ses syndicats des départements d’Outre-mer depuis de nombreuses années...

Dominique Bousquenaud a été l’invité de la chaîne de télévision Mayotte 1ère. 
Une occasion pour saluer de manière amicale et fraternelle l’ensemble de nos compatriotes de ce département français, de rappeler l’importance du dialogue social dans les relations de travail qui se soldent très souvent à Mayotte par des conflits durs et des grèves. Le code du Travail national va s’appliquer à partir du 1er janvier sur l’île. C’est l’occasion pour ouvrir de véritables concertations et négociations dans toutes les entreprises, notamment sur les 35 heures et l’organisation du travail. Si les employeurs veulent passer en force, les conflits risquent fort de se multiplier et de conduire à un blocage de Mayotte, a prévenu le secrétaire général de la FCE-CFDT. Il n’en reste pas moins que cette harmonisation du code du Travail doit être une opportunité pour améliorer les conditions des travailleurs de l’île et la protection 
sociale.

Arrivée à Saint-Denis de La Réunion, et première rencontre avec les responsables de l’interprofessionnel.
Le secrétaire général de la CFDT de La Réunion, Jean-Pierre Rivière, accompagné de Corinne Peyrouset, la trésorière, et de Wilfrid Shock-Torap, secrétaire du syndicat Chimie Energie de La Réunion. 

L’île de La Réunion est située à 9 600 kms de Paris. Ce département français compte près de 900 000 habitants. Les difficultés économiques sont importantes malgré de gros efforts,
notamment d’investissements dans les infrastructures. Le taux de chômage avoisine les 30%, et grimpe à 50 % chez les jeunes. La CFDT de La Réunion compte 16 000 adhérents. Lors de nos échanges avec l’interpro, nous avons convenu de mieux travailler ensemble sur les entreprises du champ de la FCE-CFDT. Un travail de repérage des entreprises concernées, notamment par le biais des conventions collectives, sera mené. Il y a, par exemple, la Société réunionnaise des produits pétroliers, qui est dans notre champ professionnel, avec une équipe CFDT, mais qui n’a pas de contact avec nous. Le syndicat Chimie Energie de La Réunion est aujourd’hui bien organisé grâce à une équipe dynamique, menée par son secrétaire général Wilfrid Shock-Torap, avec de jeunes militants, des plus expérimentés, des femmes, des hommes. Le syndicat compte 200 adhérents / cotisants. 

La CFDT à EDF La Réunion affiche un résultat de 30% de représentativité, et vient de renforcer son score aux élections des activités sociales.

Centrale hydroélectrique EDF de la rivière de l'est

Rencontre avec l’équipe de la centrale hydroélectrique EDF de la rivière de l’Est.
Kevin Turpin, technicien d’exploitation et jeune militant CFDT, accompagné de Jean-Pierre Moëlon, nous a fait visiter la centrale. Après 5 kms de tunnel étroit dans la montagne volcanique, nous arrivons sur la prise d’eau. Un lieu féerique…
L’île de La Réunion agit pour lutter contre le réchauffement climatique, dans l’amélioration de l’habitat, les transports, et dans la production d’énergie, avec la modernisation de son parc éolien. Le fuel reste pour le moment indispensable, mais les énergies renouvelables représentent 35 % de la production. Les centrales thermiques à charbon fonctionnent une bonne partie de l’année en utilisant un mix « bagasse/charbon » comme combustible, qui est un résidu de la canne à sucre. Un parc photovoltaïque a vu le jour, et des chauffe-eau solaires sont installés en grand nombre dans les habitations. Des projets de climatisation en utilisant de l’eau de mer des grands fonds sont à l’étude.

La FCE-CFDT organise un travail important avec ses syndicats des départements d’Outre-mer depuis de nombreuses années. Ces liens se sont constamment renforcés. Pierre Clavel est le responsable pour la fédération du suivi et de l’accompagnement des équipes syndicales dans les DOM. A ce titre, il les rencontre régulièrement, organise des sessions de formation, et les épaule afin qu’ils montent en compétences et qu’ils acquièrent encore plus d’autonomie dans leurs activités syndicales. Nos militants viennent régulièrement à Paris. Lors du congrès de Saint-Malo, une jeune militante, Assani Anrafati, a, dans son intervention à la tribune, invité le secrétaire général de la FCE-CFDT à venir à Mayotte pour se rendre compte de la situation difficile dans laquelle vivent nos compatriotes mahorais, et rencontrer les militant(e)s. Dominique Bousquenaud avait répondu qu’il s’engageait à venir pendant la mandature. C’est chose faite. Il était accompagné de Pierre Clavel, Angel Pobo et Geoffrey Caillon, DSC du groupe Total. Retour sur des rencontres formidables avec nos amis de La Réunion et de Mayotte.

Rencontre avec l’équipe de la centrale thermique Fuel EDF PEI de Port-Est et avec notre délégué syndical Didier Ivaha. C’est une centrale nouvelle génération, plus respectueuse de l’environnement. Elle a été mise en service en 2013.

Arrivée à Mayotte, après le passage en barge de Petite-Terre à Grande-Terre, rencontre avec l’équipe CFDT de Total et le secrétaire de l’interprofessionnel de Mayotte Ousseni Balachii, dans la ville de Mamoudzou. Une occasion pour échanger sur le fonctionnement entre les structures syndicales, et faire le point sur les relations un peu tendues suite aux dernières grèves. La section devrait être plus présente à l’interpro, notamment en participant au conseil syndical territorial.

Le département de Mayotte est fortement peuplé (240 000 habitants), et rencontre des difficultés économiques et sociales très importantes. Il faut y ajouter aussi la problématique des réfugiés clandestins, que l’on estime à plus d’une centaine de milliers. Les problèmes de vols et d’insécurité sont quotidiens. La FCE est présente chez Total, qui compte 185 salariés. Nous devrions nous réimplanter prochainement chez EDM électricité de Mayotte. La délégation CFDT a d’ailleurs été reçue par la direction d’EDM pour un échange sur l’actualité de l’entreprise, qui compte 240 salariés.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19