Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

RTE : Notre opposition à l’accord RSE - Explications

Actualité
Publié(e) le :
07/11/2017

Fidèle à ses valeurs,après avoir refusé de signer l'accord RSE, la CFDT a fait valoir son droitd’opposition. Car à quoi bon un accord RSE si ce n’est qu’unecoquille vide ?

Un catalogue de bonnes intentions en décalage avec la réalité !

  • Droit à la déconnexion : l’accord n’apporte aucune garantie pour protéger les agents des sollicitations en dehors de leurs heures de travail. De plus, l’exemplarité managériale est loin d’être acquise. Pour votre information, en l’absence d’accord, la loi impose à l’employeur de mettre en place une charte « droit à la déconnexion ».
  • Achats responsables : les critères de l’accord sont contre-productifs en termes de sécurité de nos prestataires car pour  être retenues sur les prochains chantiers, certaines entreprises sont incitées à ne plus déclarer les accidents.
  • Dialogue social : l’accord prône un dialogue social de qualité mais nous avons fait le constat amer au cours des derniers mois que le Directoire ne tient pas ses engagements (promesses non tenues, simulacres de concertation, …).

A quoi renonce-t-on en refusant cet accord ?

Concrètement, la seule avancée obtenue était l’extension du dispositif de don de jours. La loi prévoit la possibilité de donner des RTT à un salarié dont l’enfant est gravement malade. Nous avions obtenu dans l’accord l’extension pour les conjoints.
En ce qui concerne le droit à la déconnexion, les discriminations ou le domaine SSQVT, les mesures prévues par l’accord sont purement symboliques : chartes, guides ou engagements. La non-application de l’accord ne changera rien concrètement pour les salariés …

Nous défendons vos intérêts et ne lâcherons pas la proie pour l’ombre. Nous demandons un meilleur dialogue social, condition nécessaire pour élaborer le nouveau projet d’entreprise de RTE !

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19