Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

RTE - Temps de travail : Attention danger

Actualité
Publié(e) le :
04/12/2017

La direction a confirmé aux organisations syndicales son intention de réviser l’accord de 2007 sur l’aménagement du temps de travail (ATT).
La CFDT reste viscéralement attachée à l’équilibre global de l’accord temps de travail de 2007 qui reste aujourd’hui encore d’une grande modernité. En voici les raisons :

Quelles sont les pistes de la direction ?
Suppression de la réduction collective du temps de travail (32 heures collectif) : jugée incohérente et inéquitable par la direction. Elle estime anormal que ces salariés qui ont fait le choix de travailler moins puissent faire des heures supplémentaires ou placer des jours sur leur CET ;
Suppression des 4 x 8h45 au motif que cet aménagement ne répondrait pas aux besoins de l’entreprise ;
Extension du forfait jours à la très grande majorité des cadres, avec à la clé une augmentation importante du nombre de jours travaillés : alors que les salariés de RTE sont tenus de travailler aujourd’hui 194 jours par an, on leur demandera probablement de travailler demain entre 202 jours (comme chez ENEDIS) et 209 jours (comme chez EDF). En contrepartie de l’allongement du temps de travail, la direction écarte l’attribution de NR comme cela avait été pratiquéchez EDF ;
Pause méridienne : extension imposée de 35 minutes minimum à 1 heure maximum.
Remise en cause possible des règles duCET, moins de deux ans après la conclusion d’un avenant sur le sujet, alors qu’il nous avait été dit précédemment que ces règles ne seraient pas modifiées …

La CFDT ne souhaite pas de renégociation de l’accord ATT.
Cet accord assure aux agents depuis dix ans un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Cet accord n’a pas empêché et n’empêchera pas RTE de parfaitement accomplir demain ses missions de service public au service de tous. Dans ses conditions, pourquoi vouloir tout remettre sur la table au nom de l’air du temps ?

Quelle suite est proposée par la direction ?
Avant de rentrer dans la phase de négociation, la Direction souhaite établir un diagnostic sur l’ATT au cours du 1er trimestre 2018. Ce diagnostic servirait de données d’entrée pour une négociation prévue jusqu’à fin 2018. Dans la phase critique qui s’ouvre, nous appelons tous les agents à la vigilance.

La Direction de RTE est en effet dans une posture de moins-disance sociale assumée. Comme sur le dossier du gel des GF, il est donc impératif que nous soyons dans un rapport de force pour contraindre la direction à reculer.
Soyons vigilants et restons mobilisés !

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19