Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Vers une quatrième vague féministe ?

Edito de la semaine
Publié(e) le :
01/03/2018

Le féminisme, rappelons-le, est un mouvement pour l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. Symbolisé en France par la déclaration des droits de la femme d’Olympe De Gouges en 1791, on parle ensuite de 3 vagues principales du féminisme. La première de 1870, venue d’Angleterre, visait à réformer les institutions pour une égalité de droits devant la loi : éducation, propriété, travail et vote. La seconde vague apparait à la fin des années 1960 avec la naissance du Women’s Lib et du Mouvement de Libération des Femmes (MLF). On assiste à une remise en cause du patriarcat et à l’élaboration du concept de sexisme. Les revendications concernent la construction de nouveaux rapports sociaux et le contrôle du corps des femmes par les femmes (la contraception, l’avortement…). La troisième vague, dans les années 1990, est marquée par une génération renouvelée. Sans couper court aux vagues précédentes, certains mouvements intègrent des revendications plus ciblées, parfois moins universelles et des pratiques plus violentes (femen, black feminist…).

Trente ans plus tard, l’affaire Weinstein libère la parole et oblige notre société à reconsidérer les rapports hommes-femmes. Elle met en exergue deux mouvances féministes ; celle qui pense que le mouvement « me too » a été trop loin, que le jugement populaire accompagné d’un certain puritanisme remet en cause la liberté sexuelle de la femme et inquiète sur la haine de l’homme. L’autre, au contraire, pense que la libération de la parole de la femme permettra de légiférer et de réguler les rapports entre les hommes et les femmes dans la société. Cette affaire a le mérite d’ouvrir le débat sur un sujet longtemps resté tabou.

Un arsenal de lois existe, mais trop peu de condamnations sont prononcées, 95% des plaintes de harcèlement sexuel sont classées sans suite. La seule application des lois actuelles permettrait le début d’un changement culturel. La lutte contre les discriminations, le combat pour l’égalité, font partie de l’ADN de la CFDT.

Les changements de comportement passeront par le respect de nos règles et par l’éducation, pour que les générations futures ne voient en nos différences de genre, de sexe, d’origine, qu’une réelle force.

Le combat des femmes a connu de réelles avancées dans les pays occidentaux. Mais il ne prend sens qu’en portant aussi la voix de toutes les femmes, partout dans le monde. Aucune culture, aucune religion, aucune guerre ne sauraient justifier les discriminations les plus abjectes, les pires violences : coups, excisions, viols, tortures… Tant qu’une femme subira des violences et des discriminations en France et dans le monde, nous devrons nous battre, parce que notre avenir est commun, hommes et femmes, ensemble, et que l’égalité des sexes fait partie de l’égalité des hommes.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19