Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)
Actualité
Publié(e) le :
12/05/2018

Pas besoin d’un nouvel aéroport pour le syndicat Vendée Loire-Atlantique,

l’autodiagnostic assure l’envol du collectif…

FCE-MAG est allé interviewer Béatrice Guillaumond, secrétaire générale du syndicat Chimie Energie Vendée Loire-Atlantique à l’issue de deux jours de formation « autodiagnostic » des membres du conseil.

Béatrice Guillaumond

MAG FCE : Bonjour Béatrice, avant d’entamer cette action/formation, qu’est-ce qui a amené le syndicat à organiser cet autodiagnostic ?
Béatrice : Tout d’abord, cette démarche a été proposée par Jean-Luc Nicolas, qui nous suit dans le cadre de l’EPI. Le syndicat ayant souvent rencontré des difficultés à se mobiliser sur des actions. Ensuite, je pense que, c’est important d’expliquer le rôle d’un conseiller. Moi-même quand j’ai intégré le conseil syndical, je me demandais à quoi je servais, et je pense que, c’est un peu pareil pour tous les nouveaux. L’autodiag est une bonne méthode pour connaître le fonctionnement du syndicat et y apporter une dimension collective.

MAG FCE : Pour toi, quel est le rôle d’un membre du conseil syndical et d’une secrétaire générale de syndicat ? 
Béatrice : Je suis convaincue que tous les conseillers, en fonction de leurs moyens, peuvent apporter quelque chose. Mais, il faut que chacun connaisse l’ensemble des actions du syndicat pour trouver sa place. Un syndicat n’est pas si différent d’une section syndicale, le rôle d’un SG ressemble à celui du DS. Le SG doit rencontrer les sections et animer son conseil, quant au DS, il doit rencontrer les salariés et animer la section. Rencontrer les salariés ou les sections, c’est la base du syndicalisme, mais pour ça, il faut s’organiser collectivement afin d’assurer toutes les autres missions du syndicat, en multipliant les acteurs. 

MAG FCE : Concrètement, quels sont tes objectifs à l’issue de cet autodiagnostic ? 
Béatrice : Aujourd’hui, nous faisons 
40 % de ce que l’on devrait faire. Il y a une part d’organisation, c’est sûr, et nous y travaillons, mais on peut atteindre 80 % avec une plus grande implication collective. La création d’un collectif soudé est aussi un objectif important pour avancer ensemble, partager les réussites, et également trouver des solutions face aux difficultés. Et pour ça, il faut donner envie de faire, c’est important. L’autodiagnostic remplit ces objectifs, donc, je suis confiante.

MAG FCE : Béatrice, quelle analyse peux-tu faire après cet autodiagnostic ? 
Béatrice : Cela m’a confortée dans ma décision d’avoir organisé cette action. Cette analyse a permis de souder le collectif, qui a pris toute sa place dans ses objectifs. Ensuite, ces deux jours ont permis à chacun de mieux se connaître et de trouver sa place. Je suis très satisfaite de cette démarche, et encore plus confiante pour l’avenir du syndicat. Donc, merci à tous pour leur participation, et aussi aux animateurs.

MAG FCE : Merci à toi, et rendez-vous à la prochaine escale pour faire le bilan des actions menées.

L’autodiagnostic a été organisé les 20 et 21 février à Pornic. Les conseillers ont pu échanger, dans le respect, sur leur vision du syndicat, et décider collectivement d’actions à mettre en œuvre. La première sera de recenser les compétences et les moyens au sein du syndicat, afin de remplir des objectifs de développement. Les négociations des protocoles préélectoraux sont également un objectif du syndicat, et la formation à cette négociation sera organisée pour constituer un pool de négociateurs. L’accompagnement des sections existantes par la SG et des membres du conseil est également dans le plan de travail. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19