Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Nouvelle directrice à Idéforce 

Actualité
Publié(e) le :
20/08/2018

Alexandra Relof vient d’être nomme  la tête de l’institut Ideforce en tant que directrice en remplacement de Catherine Pinchaut qui vient d’être élue  la Commission exécutive de la Confédération

MAG FCE : Alexandra, tu es la nouvelle directrice d’Idéforce, peux-tu nous parler de ton parcours ? 
Alexandra : J’ai étudié la psychologie, puis l’ergonomie. J’ai choisi l’ergonomie afin d’analyser les situations de travail et d’adapter l’environnement de travail à l’homme.
J’ai fait un accompagnement sur le déploiement d’un accord qualité de vie au travail, et j’ai réalisé des études de postes avant de rejoindre Idéforce. J’y ai appris à animer et à concevoir des formations, à piloter et à réaliser des expertises, et à travailler avec et pour les militants de la FCE-CFDT sur les sujets du travail.   

MAG FCE : Idéforce a fait une enquête auprès de ses utilisateurs, quels enseignements peux-tu en tirer ? 
Alexandra : Cette enquête montre une reconnaissance de la qualité du travail et des animations de formation, avec des animateurs très appréciés. Les réponses mettent aussi en évidence tout l’intérêt de la proximité avec la FCE-CFDT.
Les résultats confirment notre objectif d’outiller les militants et les élus pour qu’ils exercent au mieux leurs prérogatives. Ensuite, les participants témoignent de leur montée en compétence lors des expertises, et confirment l’aspect pédagogique de celles-ci. 
Mais, Idéforce doit mieux exploiter ses outils de communication pour faire connaître toutes ses activités et être plus clair sur son positionnement d’expert. 

MAG FCE : Quelles implications pour l’avenir? 
Alexandra : Cette enquête nous a apporté des pistes d’amélioration sur la promotion des études annuelles et des analyses sectorielles, via notre site Internet. Sur le volet communication, notons les suggestions de vidéos sur le processus d’inscription et le processus d’intégration au réseau d’animateurs. 
Nous réfléchissons à un accompagnement avec des interventions courtes mais régulières pour assister des élus sur des sujets hors des expertises classiques.
Concernant des formations à la carte, nous échangerons avec les responsables de formation pour confirmer les besoins exprimés. 
 
MAG FCE : Comment vois-tu l’évolution d’Idéforce au niveau des formations, des expertises, avec les différentes évolutions loi Travail, CSE ? 
Alexandra : La FCE a choisi d’y voir une opportunité pour renforcer le lien entre l’action syndicale et le mandat d’élu CSE. Idéforce continuera de l’appuyer, dans son rôle d’expert technique, et de délivrer des formations riches et pratiques sur les thématiques (économie et santé, sécurité, conditions de travail). 
Nous intervenons à la demande des syndicats pour présenter le CSE et faciliter cette transition. 
S’agissant des expertises, nous attendons d’avoir plus d’informations sur l’habilitation d’experts QTE (qualité du travail et de l’emploi), et nous nous adapterons pour que nos interventions soient toujours pédagogiques pour les élus.  

MAG FCE : Idéforce, c’est aussi une équipe. Peux-tu nous en faire une petite présentation ?
Alexandra : En effet nous comptons dans notre équipe Idéforce une assistante de formation qui s’occupe de toute la logistique et l’administratif. Odile met sa bonne humeur et sa rigueur au service de l’association depuis 2011. 
Stéphane a rejoint Idéforce en 2008. Il est à l’origine des modules « CE », « CCE » et « comité de groupe ». Il réalise les expertises libres du CE, dont la qualité est unanimement reconnue, ainsi que les études annuelles et les analyses sectorielles. Warda est venue renforcer le pôle économique l’année dernière. Sa pédagogie est très appréciée.

Enfin, Idéforce bénéficie d’un réseau d’animateurs passionnés, toujours prêts à transmettre leurs connaissances et leur expérience. Certains animateurs nous quittent après de longues années, d’autres vont nous rejoindre cette année pour continuer leur travail. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19