Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

POLITIQUE INDUSTRIELLE
Pour la CFDT, l’avenir de la filière Aluminium doit être durable

Actualité
Publié(e) le :
26/04/2018

A l’initiative de la FCE, de la FGMM, de l’URI CFDT Auvergne Rhône-Alpes, avec l’appui de la Confédération et du cabinet Syndex, les équipes CFDT concernées se sont réunies pour poursuivre les travaux sur l’avenir de la filière Aluminium.

Cette filière est composée de la production d’aluminium primaire, des entreprises de première transformation, des fonderies, et des centres de R&D et d’assistance, dont Aluval à Voreppe, LRF à Saint-Jean-de-Maurienne, ou Carbone Savoie à Vénissieux. La France compte deux sites de production d’aluminium primaire, Aluminium Dunkerque du groupe Rio Tinto Alcan, lequel est en cours de cession à Liberty House (Inde), et Trimet à Saint-Jean-de-Maurienne.

A cela, il faut ajouter le tissu de la sous-traitance et celui des fournisseurs, comme Carbone Savoie à Notre-Dame-de-Briançon, spécialisé dans la fabrication et la maintenance de cathodes en carbone, utilisées dans les cuves d’électrolyse.

En 2017, la production mondiale d’aluminium était de 63,4 millions de tonnes dont 57 % provenant de Chine. La présentation du cabinet Syndex confirme le désengagement total de Rio Tinto en Europe, ainsi que les inquiétudes sur l’avenir du centre de R&D d’Aluval et du LRF.

Aujourd’hui, il existe un déficit de production en Europe et aux USA, malgré un rebond en 2018. Dans ce contexte économique, et avec le désengagement de Rio Tinto, la FCE-CFDT doit tout faire pour conserver, en France, l’expertise et les compétences de la R&D, avec le maintien des centres d’Aluval et du LRF. En effet, pour lutter contre le changement climatique, la filière doit répondre à trois défis :
• Assurer une production sans émission de CO2
• Maîtriser la consommation énergétique
• Structurer une filière industrielle de la récupération et du recyclage des alliages

La FCE-CFDT défend le projet de la création d’une filière Aluminium durable portée par une R&D et une assistance d’excellence, adossée aux usines, avec une complémentarité entre la production d’aluminium primaire et secondaire.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19