Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Aux mauvaises conclusions, opposons la cohérence ! 

Actualité
Publié(e) le :
08/03/2018

Le candidat François Hollande a, pédagogiquement, contribué à populariser l'anaphore par sa tirade « Moi, président... ».
Le candidat et président Emmanuel Macron porte haut le sophisme, figure de style qui consiste en un bon raisonnement et en une mauvaise conclusion. 

Concernant la taxe d'habitation, jugée inégale par son mode de calcul, donc injuste : bon raisonnement. 

Et sa mauvaise conclusion : il faut la supprimer pour 80 % des Français. Si elle est inégale, une bonne conclusion eut été de la réformer pour la rendre égalitaire. 

Alors, la suppression devrait être pour tous les Français, et non pas pour une partie seulement. 

Concernant l'allocation logement, accusée de participer à la hausse des loyers : raisonnement acceptable. 

Et sa mauvaise conclusion : il faut la réduire aux bénéficiaires qui en ont besoin pour se loger. Si la conséquence sur la hausse est avérée, une réflexion sur la limitation des loyers eut été judicieuse ; la réduction ne règle en rien ce problème, encore moins sa suppression ! 

Concernant l'augmentation du forfait hospitalier, « elle ne coûtera rien à l'assuré », mais ce seront les mutuelles qui la prendront en charge. Conclusion biaisée encore une fois, car les mutuelles répercuteront le coût sur les cotisations. Et, in fine, le cotisant en fera les frais. 

En ce début d'année 2018, instant où chacun prend de bonnes résolutions, il est souhaitable que le gouvernement raisonne dans la bonne direction :

Quatre millions de mal-logés en France selon la fondation Abbé Pierre, quelles solutions pour éradiquer cette inégalité ? 

Un million de retraités vivent sous le seuil de pauvreté selon l'Insee, quelle solution ? 

La disparité entre le minimum contributif et l’Aspa, quelles mesures ? 

La hausse de la CSG non compensée pour les retraités, à quand un correctif ? 

Cette année encore, les retraités pourront compter sur une CFDT Retraités proche d'eux, déterminée et revendicative. Et surtout forte de la richesse des femmes et des hommes qui la font vivre au quotidien. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19