Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

CDF du 22 ET 23 mars 2018

Réforme des retraites : pour un système durable, équitable et lisible

Actualité
Publié(e) le :
09/04/2018

La FCE-CFDT se prépare pour être acteur de la réforme des retraites en soutien à la Confédération qui pilote le dossier. L’objectif est de garantir la pérennité d’un système de retraite par répartition durable, équitable et lisible. Elle sera également partie prenante de la concertation au sein de la branche IEG, qui bénéficie d’un régime spécial de retraite, adossé aux régimes de droit commun.
Pendant sa campagne électorale, le candidat Macron avait annoncé une réforme des retraites d’ampleur visant à la création d’un système de retraite universel, avec comme principe fondateur qu’un euro de cotisation devra donner les mêmes droits à pension quel que soit le statut de celui qui a cotisé. Une règle qui paraît simple, mais qui pose d’innombrables difficultés techniques et politiques.
En septembre 2017, le gouvernement créait le haut-commissariat à la réforme des retraites (HCRR), et nommait à sa tête Jean-Paul Delevoye, chargé d’organiser la concertation avec les différents acteurs du champ des retraites (confédérations, responsables des caisses de retraite…). 
Maintenant, le président de la République doit lancer officiellement cette réforme lors d’un grand discours qui précisera la cible qu’il souhaite atteindre, et son calendrier. Prévu en mars, son discours pourrait être reporté en juin prochain.
Dans cette perspective, la FCE-CFDT s’organise. Le comité directeur fédéral des 22 et 23 mars a travaillé sur un état des lieux des différents régimes de retraite existants en France et en Europe, et a mis en place un groupe de travail piloté par Dominique Bousquenaud, secrétaire général de la Fédération. Parallèlement, un second groupe de travail a été
constitué au sein de la branche IEG. Les employeurs et les fédérations syndicales représentatives de cette branche ont d’ores et déjà lancé un processus de concertation visant à s’approprier ensemble les éléments de la réforme, et à en mesurer les impacts sur le régime spécial de retraite. Pour la CFDT, l’objectif est d’aboutir à un dispositif nouveau, complémentaire au futur système universel, garantissant à tous les salariés des IEG un niveau de pension équivalent à celui d’aujourd’hui.•

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19