Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Présentation de la branche IEG

La branche professionnelle des Industries Électriques et Gazières (IEG) regroupe les entreprises qui, en France, exercent des activités de production, transport, distribution, commercialisation et fourniture d'électricité et de gaz et dont le personnel relève du statut national du personnel des IEG (art. 25 de la loi NOME du 7 décembre 2010).


Au 31 décembre 2013, la branche professionnelle compte 157 entreprises  (liste disponible au téléchargement ici) et près de 145 500 salariés.
90% de ces salariés travaillent dans les entreprises issues des deux entreprises « historiques » EDF et GDF : EDF SA, ERDF,  RTE, GDF SUEZ SA , GRDF, GRT GAZ, STORENGY, ELENGY, et GDFSUEZ EPI.
Les autres salariés travaillent dans 144 régies, coopératives, entreprises  de production ou distribution de gaz ou d’électricité dont les effectifs vont de 1 à 1 300 salariés.

Les adhérents

Les salariés peuvent adhérer auprès de leur section d'entreprise en contactant le représentant CFDT du site ou de l'unité.
Chaque section est rattachée à l'un des 27 syndicats territoriaux de la fédération chimie-énergie.
Leur adhésion leur permet de bénéficier d'une aide quotidienne dans l'application de leurs droits individuels et collectifs. (voir les droits des adhérents). Ils bénéficient également d'une information fournie sur les évolutions du secteur électrique et gazier, des entreprises mais également du monde du travail en général.
Ils peuvent aussi s'appuyer sur les représentants CFDT dans les organismes sociaux (CAF, CPAM,…) pour faire valoir leurs droits.

Les priorités fédérales pour la branche IEG

L'enjeu pour la FCE est d'inscrire les secteurs d'activité dans une logique de développement durable.
L'emploi 
La réduction du temps de travail a permis des embauches dans nos industries.
Les charges de travail, les organisations des services et les conditions de travail ont subi des dégradations du fait d'une prise en compte insuffisante dans les échanges avec les salariés lors du passage à 35h ou 32h.
La FCE a demandé une négociation décentralisée dans toutes les unités des entreprises à partir d'un diagnostic partagé entre les salariés, leurs représentants et la direction. La CFDT s'emploie à corriger ces dysfonctionnements. Dans le même temps, la FCE impulse des réflexions sur l'avenir des métiers. La formation professionnelle et la reconnaissance des compétences et de l'expérience.
La santé au travail 
En dehors des conditions de travail qui font partie intégrante de la politique de l'emploi, la FCE CFDT se préoccupe de la santé des salariés et des risques industriels et environnementaux liés à nos industries.
A ce titre, elle revendique au niveau de la branche un accord sur la santé au travail.
Elle exige également plus de transparence concernant les risques liés à l'outil de travail.
Une dimension sociale et internationale 
La FCE a proposé un accord éthique et social pour les groupes internationaux de notre secteur (EDF, GDF, SNET). Cet accord propose des garanties sociales équitables pour l'ensemble des filiales et ce, en tous points de la planète. 
 
Le deuxième volet de ce projet fixe des règles et des principes concernant le comportement des groupes envers l'environnement et ses partenaires et envers les citoyens où les sites sont implantés. Notre implication dans les institutions européennes (comités d'entreprise européens) participe à notre volonté de créer un dialogue social européen qui est un élément important de l'Europe sociale à construire.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19