Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

EUROPE
IndustriAll Europe : Le réseau sectoriel produits pharmaceutiques s’est réuni à Bruxelles

Actualité
Publié(e) le :
04/05/2018

Lors du lancement du réseau sectoriel de la pharmacie en octobre dernier, un appel à candidat pour la présidence du réseau a été lancé. Le 12 avril, lors de la 2ème réunion à Bruxelles, Madame Taru Reinikainen du syndicat finlandais, a proposé sa candidature et a été élue en tant que présidente de ce réseau sectoriel. Elle a la charge d’animer ce réseau et d’élaborer le futur plan d’actions. 

Cette réunion fut l’occasion de regarder la situation du secteur au niveau monde et européen. L’industrie pharmaceutique au niveau monde est un secteur en croissance et emploie environ deux millions de personnes. 

Au niveau européen, le secteur est dans l’incertitude en raison du Brexit. Les échanges commerciaux des médicaments entre le Royaume-Uni et l’Europe sont de l’ordre de 60 à 65%. Le départ de l’agence européenne des médicaments (EMA) de Londres vers Amsterdam suscite les inquiétudes des groupes installés au Royaume-Uni. Les investissements sont gelés et certaines entreprises commencent à déplacer leur siège en Irlande. Pour IndustriAll Europe, le Brexit ne doit pas aboutir à une dérégulation. L’Italie est un pays qui exporte beaucoup de médicaments fabriqués dans ses usines et ceci peut laisser penser que l’emploi est florissant mais il faut savoir que depuis la crise, douze mille emplois ont été perdus dans ce secteur. L’emploi redémarre doucement mais ne compense pas les pertes.

La France, comme la plupart des pays, est soumise à la maîtrise des dépenses de santé et l’envie de l’industrie pharmaceutique d’engranger des profits. Les entreprises évoquent souvent la concurrence, y compris des pays membres du CEE pour procéder à des restructurations successives touchant des milliers d’emplois. La FCE-CFDT a exprimé lors de cette réunion sectorielle, la nécessité de le socle européen des droits sociaux en mesures concrètes pour aboutir aux mêmes conditions de travail, afin d’éviter la concurrence et le dumping social entre les Etats membres.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19