Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

Rencontre avec le comité territorial des Retraités 
du Syndicat Chimie Energie Alsace lors de sa 1ère Assemblée générale

Actualité
Publié(e) le :
07/08/2017

Pourquoi un comité territorial des retraités (CTR) ?
Parce que la vie sociale continue à la retraite et qu’il y a des revendications spécifiques à porter, il faut donc des adhérents et des militants pour le faire. A la CFDT Retraités, les CTR sont organisés en sections syndicales de Retraités (SSR) départementales au sein des unions territoriales de Retraités (UTR). En outre, en Alsace, pour des raisons de spécificités régionales, les adhérents sont aussi regroupés au sein du CTR en cinq sections locales basées sur une zone géographique. Le CTR Alsace anime toutes ces sections et assure l’interface avec les UTR du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Comment travaille le CTR ?
Le groupe d’animation (GA) du CTR se réunit tous les 3 mois et comporte 6 membres désignés par les sections locales qui composent le CTR, et l’animateur désigné par le groupe. Il anime les sections, veille au développement de la CFDT, informe ses adhérents, impulse l’action revendicative dans les deux UTR de son territoire alsacien.

Avec qui travaille le CTR ?
Outre les sections, le lien avec les actifs du SCEA est maintenu, deux membres du GA participent à titre consultatif au Conseil du syndicat, et le CTR est invité à tenir un stand et à intervenir à son congrès.
Les sections syndicales d’entreprise sont un réservoir d’adhérents ; il faut donc organiser le transfert des adhérents actifs vers l’UTR et vers leur section à leur départ à la retraite.
Bien sûr, les militants du CTR s’impliquent dans les activités de leur UTR.

L’assemblée générale du 10 mai avait pour principal objectif de rassembler de manière conviviale, sans règles ni statuts (inutiles dans une simple section), le maximum d’adhérents du privé et des IEG.

Le but a été atteint puisque 50 adhérents sur 256 étaient présents (20%).
Les participants ont été accueillis par une collation, café et gâteaux, avant de passer aux choses sérieuses. L’ordre du jour consistait d’abord en une présentation commentée de l’organisation des Retraités dans la CFDT, nationale, régionale et locale, suivie par un questions/réponses avec la salle. 
Puis, les 3 invités présents pour l’UTR du Bas-Rhin, pour l’union 
fédérale des Retraités Chimie Energie et pour le Syndicat Chimie Energie Alsace (SCEA) ont évoqué les thèmes revendicatifs d’actualité de la CFDT Retraités et ont débattu avec les adhérents.

L’amélioration du pouvoir d’achat par, notamment, l’indexation des pensions sur les salaires, une pension minimale égale au SMIC net, la création d’un panier de services minimum…

La réduction des inégalités hommes/femmes à la retraite par une prestation forfaitaire dès le 1er enfant, l’amélioration de l’assurance vieillesse des parents au foyer, et l’acquisition de droits à la retraite obligatoire complémentaire.

L’accès aux soins par la meilleure répartition des médecins sur le territoire, le refus des dépassements d’honoraires, une meilleure prise en charge de l’optique, le dentaire et l’audition, et l’accès à une complémentaire santé pour tous les retraités.

La prise en charge de la perte d’autonomie, notamment améliorer l’accès aux établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD) par la diminution du reste à charge, améliorer la qualité, affecter le personnel nécessaire et mettre en place une contribution solidaire et universelle pour assurer le financement de la perte d’autonomie (les retraités financent déjà par la CASA).

Le vivre ensemble en société, dans le cadre de son partenariat avec le réseau francophone des villes amies des aînés (RFVAA). La CFDT Retraités fixe des priorités pour intégrer les questions du vieillissement dans les villes et contre la discrimination par l’âge. 

Tous ces thèmes ont alimenté les discussions et ont conforté les participants dans la pertinence des choix de la CFDT. 

La réunion s’est terminée par un apéritif et un excellent repas offert par le CTR Alsace. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19