Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

VERRE
3e rencontre du réseau mondial Saint-Gobain

Actualité
Publié(e) le :
07/12/2017

La troisième réunion du réseau mondial de Saint-Gobain a eu lieu les 21 et 22 novembre à Paris, sous la responsabilité d’IndustriAll Global Union. Une trentaine de militants des syndicats affiliés actifs étaient présents, dont des représentants de l’Amérique du Sud, de l’Inde, de l’Indonésie, et bien sûr de l’Europe. Dominique Bousquenaud, en tant que coordinateur de ce réseau, a assumé l’animation de ces deux journées. Ces réunions sont l’occasion de faire le point sur la situation et les activités du groupe, mais aussi de pointer les difficultés sociales rencontrées par certains syndicats.

Fabrizio Giacalone, expert du cabinet Syndex, a expliqué que le modèle Saint-Gobain était sous tension, avec un développement du groupe hors de son berceau historique qu’est l’Europe. Les investissements sont réalisés essentiellement en Asie, dans les pays émergents, et en Europe orientale. Le groupe, qui est dans le top 100 mondial, emploie 173 000 salariés directs auxquels s’ajoutent 500 000 indirects et 200 000 emplois induits. Saint-Gobain a une politique de responsabilité sociale, mais elle est unilatérale. Lydie Cortès, secrétaire CFDT de la convention du dialogue social européen, et Pascal Laï, administrateur CFDT au CA de Saint-Gobain, ont complété cette présentation.

Régis Blugeon, responsable des relations sociales du groupe, a présenté leur stratégie. Il a aussi abordé la problématique du numérique, avec les transformations à venir dans les usines, dans les agences, et les conséquences sociales que cela va engendrer. Les représentants de différents pays ont aussi échangé en direct avec lui sur les difficultés qu’ils rencontrent, en particulier, au niveau social et syndical.

En conclusion, il s’agit de poursuivre le travail engagé par IndustriALL Global Union. L’importance de la constitution de ce réseau n’est plus à démontrer. Il faut maintenant pérenniser son existence et réfléchir aux moyens de l’élargir à d’autres pays. Les participants ont tous salué la qualité des échanges.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19