Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

SYNDICAT BASSE-NORMANDIE
réunion des DS de la basse-normandie

Actualité
Publié(e) le :
22/03/2018

Le syndicat Basse-Normandie a organisé une réunion des DS, le vendredi 16 mars. Une journée tournée vers les nouvelles règles de la négociation collective et la valorisation du parcours militant.Les ordonnances instaurent une nouvelle IRP, le comité social et économique (CSE), mais modifient également les règles de négociation des accords.

Le 1er bloc est constitué des 13 thèmes réservés, c’est-à-dire ceux où l’accord de branche prime sur l’accord d’entreprise (salaires minima hiérarchiques, classifications, certaines dispositions relatives aux CDD, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, etc.). L’entreprise ne peut pas faire moins, mais elle peut faire mieux !

Le 2e bloc est constitué de 4 thèmes (droit syndical conventionnel, prévention des effets de l’exposition aux facteurs de risques professionnels, certaines primes pour travaux dangereux ou insalubres, et, enfin, insertion professionnelle et maintien dans l’emploi des personnes handicapées), les branches ont jusqu’au 31 décembre pour verrouiller, par voie d’avenants, les accords déjà existants sur ces thèmes. A défaut, ces sujets pourront être négociés en entreprise. Enfin, un 3e et dernier bloc constitué de tous les autres thèmes, et qui donne primauté à l’accord d’entreprise. Il y a là des enjeux à saisir pour nourrir le dialogue social en entreprise.

Les échanges de l’après-midi ont été consacrés à la valorisation des parcours militants. L’instauration d’une limitation à 3 mandats des élus de cette instance, pour les entreprises de 300 salariés et plus, constitue aussi un challenge à remplir. Les futurs élus sont invités à se saisir des prérogatives déjà déterminées dans plusieurs lois  pour faire reconnaître les compétences acquises au cours de leurs mandats. Il faut profiter de la mise en place des CSE dans toutes les entreprises, et la fin des IRP CE, DP, CHSCT, pour demander un entretien de fin de mandat, qui ne s’organisera qu’à leur initiative et dont l’objectif sera de compiler les compétences acquises au cours des mandats précédents.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19