Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 0)

SYNDICAT BOURGOGNE
Le SYCEBO passe à l’offensive sur la création de sections

Actualité
Publié(e) le :
24/03/2016

Le syndicat Chimie Energie Bourgogne a constaté la difficulté d’axer uniquement son développement dans les sections existantes, qui plus est au vu de la situation économique des entreprises – suppression de postes, plans sociaux, fermeture d’entreprises… –, qui affaiblit ses sections syndicales. Fort de ce constat, le syndicat a décidé de cibler une action de développement, dite offensive, vers des entreprises où la CFDT n’est pas implantée.


C’est pour ces raisons qu’une action de développement, dite offensive, vers des entreprises où la CFDT n’est pas implantée vient d’être décidée. 

Le SYCEBO a participé à l’atelier développement « Création de sections », organisé par l’équipe de proximité et d’intervention (EPI) de la fédération. L’ébauche du plan de travail élaboré en formation a été repris par le comité d’action développement (CAD) du syndicat. La démarche est méthodique. A partir du fichier INSEE des entreprises et des données sur les élections professionnelles (fichier MARS), il s’agit de cibler les entreprises selon certains critères (effectif, date des prochaines élections...) en vue de s’y implanter. Pour chaque entreprise, six mois avant les élections, le syndicat programme une ou deux distributions de tracts. Puis il va négocier le protocole d’accord préélectoral. Il organise une nouvelle distribution de tracts pour appel à candidature. L’objectif est d’assurer la visibilité de la CFDT et d’entrer en contact avec les salariés.

Le SYCEBO a ciblé 6 entreprises pour 2016 et 9 pour 2017. Il a sollicité la Caisse nationale d’action syndicale (CNAS) pour une aide, dans le cadre des « actions de proximité ». 


Celle-ci, dont le montant est de 100 euros par entreprise,  est complétée par l’URI Bourgogne et la FCE (dispositif D&F).
Le fait de demander l’appui de la Confédération, de l’URI et de la FCE formalise l’engagement du syndicat tant à l’interne qu’à l’externe. C’est aussi une opportunité pour de mobiliser et remotiver les équipes syndicales par une implication des secteurs locaux de coopération lors des distributions de tracts. 

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19