Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.
G
MEnvoyer par mail PImprimer H Définir cette page comme page de démarrage. Cette page est votre page de démarrage. *J'aime ( 1)

SYNDICAT LORRAINE
Rassemblement des élus CHSCT et DS

Actualité
Publié(e) le :
10/11/2016

Le rassemblement annuel des élusCHSCT et des délégués syndicaux a tenu ses promesses pour sa 5ème édition en Lorraine. Une cinquantaine de militants se sont retrouvés mardi 11octobre pour approfondir leurs connaissances et leurs pratiques syndicales.

Deux temps forts ont été développés :l’ARACT – késako ? et le CHSCT à travers la BDES et le C3P.

La mise en jambes s’est faite avec le rôle et les missions de l’ARACT. L’intervention du directeur de l’agenceLorraine en a défini le contenu et comment utiliser au mieux cet organisme pour notre action syndicale.

Bien des questionnements se sont entendre : comment agir quand les réticences sont fortes du côté patronal ? Les moyens du CHSCT pour mener son plan d’action ? Quelle communication faire aux salariés sur l’importance de la prévention ?Comment mieux utiliser les bilans du médecin du travail ? Comment convaincre les autres élus non CFDT de la pertinence de nos axes de travail ? etc.

Cette séquence s’est terminée par un rappel des bonnes pratiques avec notamment les leviers à repérer et activer pour une action durable sur les conditions de travail. Pour illustrer cetaspect, un exercice a été proposé aux militants : la construction du PIC*(Positionnement de l’Intervention des CHSCT). Cet outil permet aux membres d’évaluer la qualité de la démarche qu’ils mettent en œuvre. Un support sous forme de graphe, aborde 3 items (identifier le risque – analyser les causes et contribuer aux actions de prévention) qui sont quantifiés en termes de niveaux(non-initié – initié – complet). Le croisement des différents éléments donne un schéma qui atteste des points forts et points faibles. Les militants se sont prêtés volontiers à cet exercice et les résultats ont suscité beaucoup de réactions et de débats. Chacun concluant qu’il y avait des voies de progrès certaines !

Ensuite, Aurélie et Alexandra d’Idéforce ont présenté en quoi la BDES avait une importance pour les élus auCHSCT. Un rapide sondage dans la salle a permis de relever que peu d’entreprises ont finalisé cet outil. Les interventions des militants ont porté sur l’accessibilité aux informations et la conservation dans le temps des documents, auquel ne se prête pas toujours la BDES. Le syndicat a rappelé qu’au-delà de l’outil, il ne faut pas perdre de vue l’intérêt de la mémoire sur les conditions de travail à travers les travaux du CHSCT.

La journée s’est terminée par le rappel des dispositions du C3P : le support concocté par Idéforce a mis en évidence les mécanismes de constitution du compte mais aussi les marges de manœuvre qui doivent être saisies par les militants pour continuer à améliorer les conditions de travail des salariés.
Cette dernière présentation a fait l’objet de beaucoup de questions et de remarques, que l’on pourrait résumer par : la pénibilité est loin d’être réglée par la loi, ce n’est qu’un commencement car il manque bien d’autres aspects, pour lesquels nous devons négocier des reconnaissances et surtout de la prévention.

Emmanuel BENOIT – le responsable duRéseau CHSCT du syndicat lorrain a rappelé aux militants l’importance de faire vivre le réseau et a conclu par ces mots : « le CHSCT est la pierre angulaire de notre action syndicale, et c’est avec des élus formés et soutenus par les délégués syndicaux qui nous pourront construire un avenir meilleur pour les salariés. ».

Rassemblement-CHSCT-Lorraine

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Loi Travail Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19