Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.

PHARMACIE
Un cadre commun pour la visite à distance dans l’Industrie pharmaceutique 

Actualité
Publié(e) le :
08/05/2021

Les VM et les APM exercent leur métier sur le terrain en « face-face » avec les professionnels de santé. Cependant, certaines entreprises de médicaments ont mis en place la visite à distance (VAD) en ordre dispersé. Cette pratique est accentuée avec la crise de la Covid-19. Il était urgent de fixer un cadre commun pour toutes les entreprises du secteur en matière de VAD.

L’accord stipule clairement que la VAD est en complément de la visite « face-face », et que cette dernière doit être privilégiée pour le 1er contact. L’acceptation du professionnel de santé est obligatoire. La VAD fait partie intégrante de l’activité promotionnelle et ne s’ajoute pas aux visites « face-face » afin d’éviter une surcharge de travail, tout en respectant le temps de repos obligatoire. Elle doit s’exercer dans le périmètre de promotion prévu dans le contrat de travail.

Le CSE doit être consulté pour sa mise en place. Les salariés concernés et leurs managers doivent être formés à la VAD. L’entreprise fournit les outils informatiques, prend en charge des équipements bureautiques, et veille aux bonnes conditions de travail. L’employeur détermine les critères de lieux pour pratiquer la VAD et garantir la sécurité des salariés, la confidentialité des échanges, et une connexion sécurisée.
L’entreprise doit prévoir une indemnité spéciale de VAD pour les salariés qui l’exerceraient régulièrement depuis leur domicile ou lors d’évènements exceptionnels. L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ainsi que le droit à la déconnexion doivent être respectés.

Un bilan sera fait 24 mois après l’entrée en vigueur de l’accord pour vérifier s’il faut l’adapter. La CFDT a signé cet accord et demande à ses équipes de veiller à son application. 

mVos réactions

Aucun commentaire n'a encore été posté à la suite de cet article.

Cet article est fermé aux commentaires.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19