X

Acceptez-vous que notre site utilise des cookies afin de collecter des informations purement statistiques ?


 Oui, j'accepte. |  Non, merci.
Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.

UNE PREMIÈRE CHEZ DS SMITHFRANCE

Actualité
Publié(e) le :
02/07/2021

Lundi 14 juin 2021, toutes les cartonneries DS Smith en France étaient en grève. Une première qui fait suite au mépris du dialogue social affiché par la direction France.

Créations de centrales d’achats dans des paradis fiscaux, clusters qui découpent les pays, frais « de groupe » multipliés par 3 en 5 ans sans autre fondement que l’optimisation fiscale, commercialité et choix des clients faits directement par le siège pour ne citer que ceux-là, depuis sa création en 2011, la direction anglaise de DS Smith multiplie les moyens de limiter les bénéfices, notamment des sites de production, ce qui entraîne une baisse conséquente, voire la suppression des primes de participation et d’intéressement. 

Devant le silence de la direction sur la demande d’une meilleure répartition des richesses (dont les salariés du groupe sont aussi les acteurs), les représentants du personnel ont créé une intersyndicale CFDT-CGT-FO- CFE/CGC qui, face au mutisme têtu de la direction France, n’a eu d’autre choix que de déclencher une grève nationale.

Seize cartonneries à l’arrêt, insistance des clients à être livrés et couverture médiatique gênante pour la direction, autant de pressions qui, en quelques heures de négociation, ont permis l’augmentation significative des plafonds d’intéressement, la révision de l’accord de participation dès le 30 juin 2021, le versement d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (prime Macron) de 1000€ plafonnée à 3 SMIC, la création d’un palier à 18 % dès 18 ans d’ancienneté pour toutes les grilles. Pour les salariés concernés, c’est 25 à 45€ de plus par mois.

Ce dernier point est capital : chez DS Smith, comme dans beaucoup d’entreprises du Papier-Carton, la moyenne d’âge et l’ancienneté sont élevées. Une fois vaincus les blocages idéologiques, on observe que c’est possible. C’est aussi un message pour l’UNIDIS, afin qu’elle soit plus réceptive à cette revendication CFDT.

Bravo à tous les acteurs de cette grève. Ce mouvement démontre que le Papier-Carton est une industrie qui a le vent en poupe, bien ancrée dans l’actualité malgré son grand âge. 

Un mouvement qui prouve que la CFDT sait faire aboutir vos revendications.

mVos réactions

Aucun commentaire n'a encore été posté à la suite de cet article.

Cet article est fermé aux commentaires.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19