X

Acceptez-vous que notre site utilise des cookies afin de collecter des informations purement statistiques ?


 Oui, j'accepte. |  Non, merci.
Entrez un ou plusieurs mots et la recherche s'effectuera sur l'ensemble des pages du site.

Carte des syndicats

Accès adhérent

Veuillez entrer votre nom comme identifiant, et votre numéro d'adhérent comme mot de passe.

Michelin : pérennisation du site de Roanne

Actualité
Publié(e) le :
05/06/2015

Le 19 mai dernier, sur le site roannais de Michelin, la direction et 3 organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC et SUD) ont signé le « Pacte d’Avenir Roanne 2019 ». Ce pacte, dit de compétitivité, fait pour éviter une restructuration du site, et ce, en contrepartie d’une plus grande flexibilité des salariés.

Michelin s’est engagé à investir 80 millions d’euros d’ici à 2019 dans la production de pneus « ultra haute performance » pour véhicule de luxe (dont le marché progresse de 10% par an). Ainsi, le site va être modernisé, les emplois maintenus et les salariés formés. Le texte prévoit de ramener l'effectif à 720 emplois, contre 830 actuellement (dont 770 CDI), sans licenciement. C’est-à-dire qu’il n’y aura aucun remplacement des départs à la retraite. L’organisation du travail passera de 4x8 (à ce jour) à 5x8 (comme ce qu'elle avait connu de 2000 à 2011).

Il est important de souligner que si ce pacte existe, c’est grâce à l’initiative des OS, notamment de la CFDT, qui ont su se mobiliser et interpeller la direction. C’est en janvier 2014 que les OS ont compris que le site n’était plus rentable, car la production était en baisse et qu’il y avait moins d’investissements. Face à cette inquiétude grandissante, la CFDT a demandé une concertation à la direction sur l’avenir du site. 6 mois plus tard celle-ci acceptait une discussion sur la réorientation du site, et un groupe de travail a été mis en place. Début mai, les salariés ont été consultés. 80% ont répondu favorablement au pacte d’avenir.

La CFDT se félicite de ce pacte et attend sa traduction dans un accord d’entreprise.•

mVos réactions

Aucun commentaire n'a encore été posté à la suite de cet article.

Cet article est fermé aux commentaires.

FCE

Qui sommes-nous? Notre organisation Nos syndicats Nos publications Nos liaisons

Branches

Caoutchouc Chimie IEG Papier-carton Pharmacie Plasturgie Pétrole Verre U.F. Retraites

Axes

Cadre Condition de travail / Temps de travail / Discrimination Dialogue social Droits Développement / Election Développement durable Economie Egalité professionnelle Emploi / Restructuration Europe / International Formation syndicale FPC / GPEC Jeunes Politique industrielle Protection sociale / Prévoyance Retraites Rémunération Santé au travail / Risques industriels

Liaisons

Enedis GRDF Michelin Sanofi Solvay St-Gobain RTE Total

Syndicats

Adour Pyrénées Ain-Deux Savoie Alpes Méditerranée Alsace Artois Val de Lys Auvergne Limousin Basse Normandie Bourgogne Bretagne Centre Val de Loire Champagne Ardenne Dauphiné-Vivarais Franche Comté Haute Normandie Ile de France Languedoc Roussillon Lille Sambre Escaut Littoral Nord Lorraine Maine Anjou Midi Pyrénées Nord Aquitaine Picardie Poitou Charentes Provence Corse Rhône Alpes Ouest Vendée Loire-Atlantique

Dossiers

Fiches pratiques Comités d'entreprise Européens Liens utiles

Publications

Initiatives syndicales Gaz Electricité Retraites Magazine Chimie Energie Syndicalisme Hebdo
Fédération Chimie Energie CFDT | 47-49, avenue Simon Bolivar | 75950 Paris Cedex 19